Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #confitures et sucreries catégorie

Plein de gourmandises sucrées pour les fêtes

 Finissons par les gourmandises sucrées

qui peuvent être proposées pour les fêtes

 

 

 

Les truffes au chocolat

avec une noisette grillée à l'intérieur

ou des raisins au cognac

 

http://img.over-blog.com/500x385/3/20/70/52/2011/Decembre/truffes--3-.JPG

 

Les écorces d'oranges confites

 

http://img.over-blog.com/500x439/3/20/70/52/2011/Decembre/orangettes--2-.JPG

 

Le nougat noir aux noisettes

 

nougat noir (4)

 

 

  sans oublier les fruits confits déguisés

 

fruits deguises (4)

 

 

 

 

Voir les commentaires

Pâtes de fruit au coing

Pâtes de fruit au coing

Les pâtes de fruits sont des confiseries simples à réaliser et qui se conservent bien. La fabrication de pâte de fruits ne peut se faire qu'à chaud, les fruits réduits en purée et cuits avec du sucre, jusqu'à assèchement, perdant par évaporation une partie de leur eau. Ce sont des confiseries à déguster ou à offrir pour les fêtes de fin d'année.
 

Pâtes de fruit au coing

Ingrédoients

  • 380 g de purée de coings
  • 400 g de sucre cristallisé
  • 70 g de glucose Demarle
  • 1 sachet de Vitpris
  • 1 C à C de jus de citron
  • 100 g de sucre cristallisé pour l'enrobage


Préparation
Pour la recette, j'ai réservé des fruits bien mûrs et non traités. Laver puis peler les coings. Couper en morceaux et mettre à pocher avec un peu d'eau et un jus de citron pendant 30 min à feu doux.
Dasser au moulin à légume pour obtenir une purée épaisse.
Peser 380 g de purée pour la recette et ajouté la quantité exacte de sucre et glucose.
Dans un saladier, mélanger le sucre et le glucose.
La purée est mise à cuire à feu moyen avec le sucre en remuant souvent. Compter 10 min de cuisson.
Dans un bol mélanger le Vitpris et 40 g de sucre avant de l’ajouter à la compote de coing. Mélanger sans arrêt.
Continuer la cuisson pendant 6 min.
Verser sur la plaque à biscuit recouverte d'un papier sulfirisé et laisser refroidir à température ambiante.
Le lendemain retourner la pâte de fruit froide, la rouler dans le sucre cristallisé et laisser sécher 2 à 3 jours.
Les pâtes de fruits se conservent à plat, dans des boîtes métalliques de préférence, en couches superposées, séparées par du papier sulfurisé.
Fermer la boîte hermétiquement et conserver dans un endroit frais.

Pâtes de fruit au coing

Voir les commentaires

Gelée de coing

Gelée de coing

L’automne est une saison propice aux confitures. Après la crème de marron et avant la confiture de melon d'eau, j'ai pu réaliser la gélée de coing qui se retrouvera sur la table du petit déjeuner ou en nappage d'une tarte aux pommes.
C'est un fruit dont l'utilisation restreinte m'a permis de réaliser des confiseries très parfumées , les pâtes de fruits au coing.

Gelée de coing

Ingrédients

  • 1kg de coings pelés
  • 1 kg desucre cristallisé
  • 1 verre d'eau
  • 1 vjus de citron


Préparation
Peler les coings et les détailler en quartiers grossiers, en enlevant pépins et trognons. Verser le jus de citron pour éviter le noircissement.
Enfermer les épluchures de coings dans une mousseline, ce qui permet d' enrichir le jus de coing en pectine, étape importante pour la prise de la gelée.
Mettre les quartiers de coings et votre mousseline dans un faitout et couvrir à hauteur d'eau.
Faire cuire jusqu'à que les quartiers soient tendres pendant 30 min. Laisser refroidir avant d'égoutter les fruits et épluchures dans une passoire. Presser suffisamment pour extraire un maximum de jus.
Peser le jus obtenu, et ajouter autant de sucre par kilo de jus.
Faire cuire le jus à gros bouillons dans la bassine à confiture, en prenant soin d'écumer régulièrement.
Je compte approximativement 20 min à ébullition.
La confiture est cuite lorsque que la préparation nappe la cuillère de bois.
Ou mon truc pour savoir si la confiture est cuite, avec un verre d'eau...
Je mets de l'eau froide dans un verre d'eau, je laisse tomber une goutte de confiture dans l'eau. Si le sirop se dissout poursuivre la cuisson, si le sirop tombe au fond du verre, c'est cuit.
Retirer du feu et mettre dans des pots en verre. Je récupère les pots de moutarde ou cornichons... qui ont un couvercle en bon état. Je les ébouillante avant de les remplir de confiture sitôt la fin de la cuisson. Je referme avec les couvercles aussitôt et je retourne pour les laisser refroidir (les pots reposant à l'envers sur le couvercle). Vous pourrez ainsi conserver les confitures sans souci.

Gelée de coing

Voir les commentaires

La confiture de mûres

La confiture de mûres

Cette recette commence par une grande balade au bord de la Seudre. En longeant les haies, j'ai répéré les ronces pour ramasser les mûres. J'ai pu profiter du paysage avec les pontons de pêche, les ânes dans les prés.
Ma récolte m'a permis de réaliser 14 pots de confiture et le reste des mûres m'a permis de préparer un tiramisu aux coulis de mûres...

 

La confiture de mûres

Ingrédients pour 7 pots de confiture

  • 1,3 kg de mûres
  • 1,1 kg de sucre cristallisé
  • 1 sachet de Vit pris d’Alsa



Préparation
Peser les fruits ramassés afin de déterminer la quantité de sucre nécessaire.
Dans la bassine à confiture, verser les fruits et un demi-verre d'eau. Remuer le mélange avec la cuillère de bois et amener doucement à ébullition pendant 10 min.
Mouliner les mûres cuites au presse-purée (grille fine qui retient les grains)  de façon à ne garder que la pulpe. Si des grains sont restés dans la purée, passer au chinois.
Prélever 2 C à S de sucre par sachet de Vitpris. Mélanger le Vitpris avec le sucre réservé.
Dans la bassine à confiture, verser la purée de fruits, le sucre pesé sur l'ensemble de la préparation. Remuer le mélange avec la cuillère de bois et amener doucement à ébullition.
Sans cesser de remuer maintenir l'ébullition pendant 3 min. Ajouter le Vitpris délayé avec le sucre réservé et un fond d’eau.
Porter de nouveau à ébullition et maintenir de nouveau celle-ci pendant 3 min.

La confiture est cuite lorsque que la préparation nappe la cuillère de bois.
Ou mon truc pour savoir si la confiture est cuite, avec un verre d'eau...
Je mets de l'eau froide dans un verre d'eau, je laisse tomber une goutte de confiture dans l'eau. Si le sirop se dissout poursuivre la cuisson, si le sirop tombe au fond du verre, c'est cuit.
Retirer du feu et mettre dans des pots en verre. Je récupère les pots de moutarde ou cornichons... qui ont un couvercle en bon état. Je les ébouillante avant de les remplir de confiture sitôt la fin de la cuisson. Je referme avec les couvercles aussitôt et je retourne pour les laisser refroidir (les pots reposant à l'envers sur le couvercle). Vous pourrez ainsi conserver les confitures sans souci.

La confiture de mûres

Voir les commentaires

Confiture de fraises

 

 

Tous les ans, je refais mon stock de confitures qui seront dégustées par le clan familial tout au long de l'année. J'inaugure cette nouvelle collection avec la première de la série, la confiture de fraise. J'ai 2 recettes avec du Vitpris ou sans.  Les deux se valent à vous de faire votre choix.

 

 

fraises--7-.JPG

Ingrédients

  • 1kg de fraises nettoyées

  • 1 kg de sucre cristallisé

  • 1 jus de citron

 

Préparation

Passer rapidement les fraises sous l'eau froide et les égoutter. Equeuter les fraises et les couper en deux ou quatre selon la grosseur.

Dans la bassine à confiture en cuivre, déposer les fraises avec le sucre et le jus de citron. Melanger l'ensemble et couvrir d'un torchon. Laisser macérer une nuit dans un endroit frais.

Le lendemain, porter à ébullition la préparation. Couper le feu, laisser refroidir et réserver de nouveau toute une nuit au frais.

Le troisième jour, verser la préparation dans un tamis pour récupérer le jus d'une part et les fruits de l'autre.

Porter à ébullition le jus dans la bassine à confiture en , ôtant l'écume qui se forme, avec une passoire. Compter 20 minutes pour la cuisson, à feu vif en remuant de tant à autre. A mi-cuisson, rajouter les fraises à moitié cuites.

La confiture est cuite lorsque que la préparation nappe la cuillère de bois.

Ou mon truc pour savoir si la confiture est cuite, avec un verre d'eau...

Je mets de l'eau froide dans un verre d'eau, je laisse tomber une goutte de confiture dans l'eau. Si le sirop se dissout poursuivre la cuisson, si le sirop tombe au fond du verre, c'est cuit.

 

fraises--8-.JPG

Retirer du feu et mettre dans des pots en verre. Je récupère les pots de moutarde ou cornichons... qui ont un couvercle en bon état. Je les ébouillante avant de les remplir de confiture sitôt la fin de la cuisson. Je referme avec les couvercles aussitôt et je retourne pour les laisser refroidir (les pots reposant à l'envers sur le couvercle) . Vous pourrez ainsi conserver les confitures sans souci.

 


 


confiture-fraise-1.jpg

Voir les commentaires

Pâte à tartiner aux noisettes

 

La pâte à tartiner aux noisettes, un pure délice... 

Je suis obligée de la refaire tous les ans, pour la rajouter dans mes colis gourmands.


P1040250-copie-1.JPG

Ingrédients

  • 100 g chocolat noir
  • 90 g noisettes en poudre
  • 200 g lait concentré sucré
  • 125 g beurre doux
  • 1 trait vanille liquide

P1040247.JPG

Préparation en 10 min

Au bain-marie, faire fondre le chocolat coupé en petits morceaux.

Remuer doucement en ajoutant le lait concentré.

Mélanger pour obtenir une purée dans laquelle vous incorporez les noisettes en poudre. Hors du feu, ajouter le beurre en petits morceaux.

Vous obtenez une crème homogène que vous laissez refroidir avant de déguster.

Je sais c'est très dur d'attendre ...mais , patientez au moins 30 minutes.



P1040250


 

Contrairement à l'officielle, celle-ci se conserve au réfrigérateur.

A consommer avec modération !!!


 



Voir les commentaires

La crème de marrons


Je vous propose une délicieuse confiture que vous pourrez offrir pour les fêtes, à déguster avec des crêpes ou simplement à ajouter dans du fromage blanc…
Le seul problème, c’est long, très long à préparer mais franchement ça vaut le coup…
Ça me rappelle une expression de ma grand-mère qui racontait que la dégustation des châtaignes passait par plusieurs étapes: enlever la culotte puis le caleçon pour enfin déguster la châtaigne décortiquée.

 

P1040160.JPG

 

Ingrédients

  • 1 kg de châtaignes
  • 1 kg de sucre cristallisé
  • 1 gousse de vanille



Préparation
Commencer par nettoyer les châtaignes. Oter l’écorce et la première pellicule.
Je met les chataignes "déculottées" au congélateur.
La deuxième opération consiste à blanchir les châtaignes pour retrier la deuxième pellicule.  Préparer la cuisson à l’eau bouillante des châtaignes congelées d'une poignée à une autre . Blanchies 5 min dans l'eau, la 2° pellicule s’ôte ainsi plus facilement.
Les châtaignes décortiquées sont cuites dans un fond d’eau jusqu’à ce que les châtaignes s’écrasent facilement, pour moi 20 min.
Les châtaignes cuites sont ainsi passées au presse-purée.
Dans une bassine à confiture, faire chauffer 1 kg de sucre avec 500 ml d’eau et porter à ébullition pendant 10 min.
Ajouter la vanille et la purée de châtaignes.
Laisser cuire à feu doux pendant 20 min comme la confiture.
Mettre à cuire dans la bassine à confiture. Compter 20 minutes pour un kilo.
La confiture est cuite lorsque que la préparation nappe la cuillère de bois.
Ou mon truc pour savoir si la confiture est cuite, avec un verre d'eau...
Je mets de l'eau froide dans un verre d'eau, je laisse tomber une goutte de confiture dans l'eau. Si le sirop se dissout poursuivre  la cuisson, si le sirop tombe au fond du verre, c'est cuit.
Retirer du feu et mettre dans des pots en verre.

 

 

P1040175.JPG

Voir les commentaires

Confiture à la rhubarbe

 

C’est le temps d'effectuer la première récolte de tiges de rhubarbe avant que celles-ci durcissent avec la chaleur.

Avec la rhubarbe récoltée, vous pourrez réaliser de la compote, des clafoutis , des tartes mais aussi...la confiture.

Aujourd'hui, je vous propose de vous mettre au fourneau pour confectionner la confiture de rhubarbe.
J’ai pu réaliser quelques pots de confiture qui serviront pour le petit déjeuner ou pour garnir des crêpes. 

 

P1040021.JPG

 

 

Ingrédients pour 7 pots de confiture

  • 1 kg de rhubarbe épluchée
  • 1 kg de sucre cristallisé
  • 1 sachet de Vitpris d’Alsa
  • 1 verre d'eau




Préparation
Eplucher la rhubarbe comme on nettoie les asperges, en enlavant les parties fibreuses. Couper en tronçons de 1 cm et mettre dans le récipient avec l'eau et le sucre. Laisser macérer toute la nuit.

Porter à ébullition pendant 5 min pour faire pocher les tiges de fruit. 
Dans la bassine à confiture, remuer le mélange avec la cuillère de bois et amener doucement à ébullition. Maintenir l’ébullition pendant 10 min avant d’ajouter le Vitpris.
Mélanger le Vitpris avec 1 C à S de sucre et un fond d’eau. 
Verser dans la bassine à confiture et prolonger l’ébullition pendant 3 min.
La confiture est cuite lorsque que la préparation nappe la cuillère de bois.


Ou mon truc pour savoir si la confiture est cuite, avec un verre d'eau...
Je mets de l'eau froide dans un verre d'eau, je laisse tomber une goutte de confiture dans l'eau. Si le sirop se dissout poursuivre la cuisson, si le sirop tombe au fond du verre, c'est cuit.
Retirer du feu et mettre dans des pots en verre. Je récupère les pots de moutarde ou cornichons... qui ont un couvercle en bon état. Je les ébouillante avant de les remplir de confiture sitôt la fin de la cuisson. Je referme avec les couvercles aussitôt et je retourne pour les laisser refroidir (les pots reposant à l'envers sur le couvercle). Vous pourrez ainsi conserver les confitures sans souci.

 

 

P1040022.JPG

 

 

Voir les commentaires

Confiture de melon d'eau

 

 

 

Cette confiture originale et peu connue est une recette de  famille.

C’est en hiver, quand les melons d’eau arrivent à maturité que ce réalise cette confiture. Associée à la pomme et au citron, c’est une savoureuse douceur à tester avec la brioche du petit  déjeuner.
Elle faisait aussi  partie de mes colis gourmands de fin d’année.

 

 

Confiture-de-melon-d-eau.JPG

 

 

Ingrédients

  • 1 kg de chair de melon d'eau
  • 2 pommes
  • 1 citron non traité
  • 800 g de sucre cristallisé
  • 1 sachet de sucre vanillé


Préparation
La veille, laver et peler le melon d'eau. La peau est dure à découper. Après cette étape couper en petits quartiers qui permettent de retirer toutes les graines emprisonnées dans  la chair. En utilisant le hachoir du robot, je mouline le melon et les pommes pelées.
Retirer la peau du citron pour la couper en morceaux menus. Faire blanchir les écorces de citron cinq minutes dans l’eau bouillante.
La  chair du citron est coupée en morceaux et rajoutée dans le récipient avec le melon coupé et les pommes hachées.
Saupoudrer de sucre vanillé et de sucre cristallisé. Mélanger bien et laisser macérer toute la nuit.
Le lendemain, le contenu de la marmite est porté à ébullition. Surveiller la cuisson et remuer avec la cuillère de bois.  
Ecumer et maintenir la cuisson à feu vif pendant 20 minutes.
La confiture est cuite lorsque que la préparation nappe la cuillère.
Ou mon truc pour savoir si la confiture est cuite, avec un verre d'eau...
Dans un verre d'eau froide, je laisse tomber une goutte de confiture. Si la goutte de confiture se dissout poursuivre la cuisson, mais si le sirop tombe au fond du verre, la confiture est cuite.
Arrêter la cuisson pour mettre en pots aussitôt. Pour cela, je récupère les pots de confiture, de moutarde ou cornichons... qui ont un couvercle en bon état. Je les ébouillante avant de les remplir de confiture bouillante.
Les pots sont refermés aussitôt et retournés pour refroidir (les pots reposent à l'envers sur le couvercle).
Attendre  quelques jours avant de gouter la confiture, elle va s’affiner au cours des semaines à venir.

 

  Melons-deau-1.jpg

Voir les commentaires

Confiture à l'orange

 

 

 

 

Voici une confiture qui fait partie de mes colis gourmands avec les sablés au citron,  les craquelés au chocolat...

En hiver, les oranges non traitées sont faciles à trouver et mûres à point pour préparer la confiture.

 

Confiture-oranges--2-.JPG



Ingrédients

  • 1kg d'oranges non traitées
  • 1 pamplemousse
  • 2 citrons
  • 1 kg  de sucre cristallisé
  • 1 C à C d’extrait de vanille
  • 1 sachet de Vitpris de chez ALSA


Préparation
Laver et brosser les oranges, les citrons et le pamplemousse. Peler à vif les agrumes avant de les couper en morceaux. Les peaux des oranges sont conservées et coupées en lanières.
Peser de façon à obtenir 1 kg de fruits.
Ajouter le même poids de sucre cristallisé.
Dans une casserole remplie d’eau portée à ébullition, plonger les petits morceaux d’écorces pendant 15 min.
Dans la bassine à confiture, verser la pulpe des agrumes, les peaux ébouillantées et le sucre sauf 2 C à S qui seront mélangées avec le Vitpris au bout de 20 min de cuisson.
Porter à ébullition et maintenir celle- ci  pendant 20 min.
Ans le bol, mélanger le Vitpris avec le sucre restant et un fond d’eau. Ajouter à la confiture et compter 3 min d’ébullition.
La confiture est cuite lorsque que la préparation nappe la cuillère de bois.
Ou mon truc pour savoir si la confiture est cuite, avec un verre d'eau...
Je mets de l'eau froide dans un verre d'eau, je laisse tomber une goutte de confiture dans l'eau. Si le sirop se dissous poursuivre  la cuisson, si le sirop tombe au fond du verre, c'est cuit.
Retirer du feu et mettre dans des pots en verre.

 

Confiture-oranges.JPG

 

Voir les commentaires

1 2 3 > >>